English | Français
Join CAFCE Today

Directoire des programmes co-op

Le directoire des programmes coopérative est une liste complète des programmes d'enseignement coopératif postsecondaire des institutions membres au Canada.

Établissement



  

Nombre de stages de travails

Les critères relatifs au nombre de stages de travail requis laissent entendre que l’agrément des programmes universitaires exige au moins trois stages de travail. Comment cela fonctionne‑t‑il dans le cas d’un programme de deux ans menant à un diplôme d’études collégiales?

Selon la définition de l’enseignement coopératif établie par l’ACDEC, le temps consacré aux stages de travail doit représenter au moins 30 % du temps consacré aux études. Les programmes comportant de sept (7) à dix (10) sessions d’études nécessitent un minimum de trois (3) stages de travail et ceux comportant de quatre (4) à six (6) sessions d’études nécessitent deux (2) stages de travail.

En ce qui a trait aux stages d’enseignement coopératif comportant une seule période de travail, la même règle de 30 % s’applique. Un programme de quatre ans comportant huit (8) sessions d’études doit comprendre l’équivalent de trois (3) stages de travail de quatre (4) mois, ce qui signifie que la période de travail cumulative exigée est de douze (12) mois.

Selon le Guide et formulaire de demande d’agrément, les stages de travail coopératif doivent avoir lieu au cours de différentes saisons pour que le stagiaire soit exposé à l’environnement de travail à différents moments de l’année; dans le cas de toute exception à cette règle, il faut clairement démontrer que le type de travail exécuté est de nature saisonnière. Cela signifie‑t‑il que les programmes d’enseignement coopératif peuvent comporter seulement deux (2) stages de travail, et dans l’affirmative, ces stages peuvent‑ils se dérouler durant l’été?

Comme il est mentionné ci‑dessus, les programmes comportant de quatre (4) à cinq (5) semestres d’études nécessitent au moins deux (2) stages de travail. Les stages de travail ne doivent pas avoir lieu au cours d’une seule saison. Au moins un stage de travail peut être prévu durant l’été dans le cas des programmes qui comportent seulement deux (2) stages de travail.

Si un programme comporte six (6) sessions d’études, est‑il possible de prévoir un stage de travail de huit (8) mois et un stage de travail de quatre (4) mois?

Oui, cela satisfait à l’exigence minimale de 30 %. Le programme doit aussi satisfaire à d’autres critères d’agrément exigeant notamment que le programme débute et se termine par une session d’études et que les stages de travail soient éparés par des sessions d’études.

Un programme d’enseignement coopératif peut‑il satisfaire aux exigences s’il ne compte qu’un seul stage de travail?

Les programmes collégiaux et d’études supérieures qui ne comptent qu’un seul stage de travail doivent comporter deux (2) sessions d’études, qui doivent avoir lieu respectivement avant et après le stage de travail.

Un programme d’études universitaires supérieures de deux ans comportant quatre (4) sessions d’études et trois (3) stages de travail coopératif satisfait‑il aux critères d’agrément si le troisième stage de travail est effectué après la dernière session d’études?

Oui, les deux (2) premiers stages de travail coopératif représentent plus de 30 % du temps consacré aux sessions d’études. L’établissement offrant ce programme ne serait pas pénalisé parce que celui‑ci se termine par un troisième stage de travail coopératif, puisque le programme satisfait aux critères d’agrément en offrant les deux (2) premiers stages de travail — il serait approuvé en fonction de seulement deux (2) stages de travail, et par conséquent, le fait qu’il en comporte un troisième n’a aucune importance.