Meilleures pratiques de l’enseignement coopératif > Validation d’un employeur coop

Validation d’un employeur coop

affiché le Octobre 13, 2006

Les récents changements au marché du travail et les tendances passionnantes qui se dessinent à l’horizon ont grandement simplifié la prospection de très bons employeurs coop. Par contre, le manque de travailleurs et les défis croissants auxquels font face les recruteurs ont également rendu cette tâche plus complexe. Recruter un nouvel employeur coop procure toujours une grande satisfaction jusqu’au jour où vous découvrez que l’apprentissage de vos étudiants ne l’intéresse pas réellement, qu’il n’a pas les ressources financières pour payer les salaires, qu’il refuse de vous donner accès aux lieux de travail ou qu’il ne traite pas bien ses employés.

Le secteur coopératif de Dalhousie développe présentement un processus de validation des employeurs. Nous avons créé une liste de contrôle qui nous aide à valider l’employeur et le travail proposé et qui peut être utilisée autant lors du travail de prospection que lorsqu’il faut répondre à une nouvelle demande. Le processus est encore en développement mais voici quelques questions qui devraient vous permettre d’éviter les mauvaises surprises avant que vos étudiants n’arrivent sur les lieux.

Ces questions peuvent servir à différentes étapes du processus de recherche d’employeurs, notamment au moment de la prospection, de l’analyse des besoins, de l’affichage des postes, du stage et de la période après le stage. Elles devraient vous aider à choisir de bons employeurs ou, à tout le moins, à prévoir les moments où pourraient survenir une difficulté dans les relations de travail.

1. Prospection : que devez-vous savoir au sujet d’une compagnie avant de l’approcher ou de répondre à ses demandes?

  • Est-ce que ses activités professionnelles correspondent à vos programmes?
  • Est-ce qu’ils emploient des ingénieurs? Si oui, quels sont leurs titres?
  • Où sont situés ses emplacements principaux?
  • Quelles sont ses principales activités de recrutement?
  • Est-ce qu’ils ont embauché des diplômés de votre établissement?
  • Est-ce que c’est une entreprise publique?
  • Est-ce que la compagnie est membre de l’association provinciale des ingénieurs?
  • Depuis quand la compagnie est-elle en affaire?
  • Qui sont ses clients?

2. Analyse des besoins : est-ce que cet employeur peut répondre à vos besoins? Est-ce qu’il le veut? Parallèlement, est-ce que vous pouvez répondre à ses attentes? Est-ce que vous le voulez?

  • Pourquoi cet employeur est-il intéressé par le système coop?
  • La compagnie a-t-elle déjà embauché des stagiaires coop? Si oui, de quels établissements? Peuvent-ils identifier ce qui a fonctionné et ce qui n’a pas fonctionné?
  • Est-ce qu’ils emploient des ingénieurs professionnels?
  • Si non, pourquoi veulent-ils embaucher des étudiants en ingénierie?
  • Est-ce qu’ils peuvent vous donner des références des établissements avec lesquels ils ont déjà fait affaire?
  • Quelle est la nature du travail que les étudiants doivent accomplir?
  • Qu’est-ce que les étudiants peuvent apprendre de ce travail?
  • Qu’est-ce que cela donne à la compagnie de compléter ce mandat?
  • Est-ce qu’ils sont capables de traiter ce travail comme une forme d’apprentissage pour les étudiants? Est-ce qu’ils le désirent?

3. Affichage du poste : la description du poste est fournie par l’employeur et vous lui fournissez un liste de ses responsabilités.

  • Est-ce que la nature du travail est appropriée pour les étudiants?
  • Est-ce que les résultats d’apprentissage sont clairement décrits?
  • Est-ce que les instructions sont claires? Est-ce qu’elles sont applicables?
  • Est-ce que les conditions d’emploi sont claires et appropriées?
  • Est-ce que l’employeur comprend bien ses responsabilités?
  • Est-ce que l’employeur peut prendre ses responsabilités?
  • Si non, quels sont les secteurs qui posent problèmes et comment peuvent-ils être corrigés?

4. Pendant le stage : maintenant que le premier étudiant est en place dans le nouveau milieu de travail, le processus de validation se poursuit normalement par une visite sur les lieux. Il vous reste à décider si vous voulez que cet employeur revienne à la prochaine session.

5. Après le stage : avant le prochain processus d’embauche, une dernière étape de validation peut être accomplie lors de l’entrevue après stage avec l’étudiant. Est-ce que vous voulez que cet employeur revienne?

Comme vous pouvez le constater, le processus de validation se fait parallèlement à la procédure régulière suivie avec les autres employeurs. En fait, nous avons découvert que le processus doit se poursuivre au-delà de la ronde initiale de contacts. Nous devons continuellement revoir les offres reçues des employeurs déjà accrédités afin de nous assurer que les emplois offerts répondent toujours à nos exigences. D’ailleurs, c’est ce qui rend le travail en milieu coopératif si dynamique et si intéressant. Nous espérons que ces suggestions sauront faciliter votre travail de validation et le rendre encore plus agréable.