News > BHER/CEWIL: Call for Proposals to Create Work-Integrated Learning Experiences in Canada

BHER/CEWIL: Call for Proposals to Create Work-Integrated Learning Experiences in Canada

posted on August 17, 2020

(Le français suit)

BHER/CEWIL: Call for Proposals to Create Work-Integrated Learning Experiences in Canada

It has been recognized that there is enormous opportunity to increase the number of new work integrated learning (WIL) experiences for students across Canada. Additionally, there are a number of benefits to be gained by employers. Employers receive value from WIL, gain access to talent and expose their own employees to the ideas, knowledge and skills of students.

There are, however, several challenges to increasing the number of WIL experiences, including the level of employer-awareness of a) what roles students can play for them, b) knowing what benefits may be gained for employers, and, critically, c) how to make linkages between employers and the post-secondary education institutions (PSIs) – and the students and faculty within these educational settings – so that work integrated learning can occur.

With generous support from the Government of Canada, the Business + Higher Education Roundtable (BHER) is committed to supporting the WIL ecosystem across Canada through 1) an enabling role, by providing funding to support organizations in creating new WIL opportunities; and 2) through the development of tools and resources that assist employers and other stakeholders in furthering their understanding of implementing and providing quality WIL experiences.

To help deliver on these commitments, BHER is proud to partner with Co-operative Education and Work-Integrated Learning Canada (CEWIL Canada) to establish this competitive granting process. Awarded grants will help employers increase their capacity and ability to create new WIL experiences and thus increase the number of WIL experiences in the respective catchment areas they share with PSIs. BHER’s long term vision for WIL in Canada is a fully integrated WIL delivery system. Similarly, CEWIL endeavours to build Canada’s capacity to develop future-ready students through quality work-integrated learning.

PURPOSE

The funding will be targeted at providing resources for joint partnerships between PSIs and employers and/or employer-related associations (e.g., chambers of commerce, consortiums or non-profits like a chapter of United Way, municipalities, municipal associations, etc.) that will go towards the creation of new WIL experiences (for the winter, spring and summer of 2021, but with possible renewal for an additional 12 months).  Project submissions must include an employer/association and a PSI that have determined what resources they require to expand WIL (e.g., a WIL Coordinator). Project funding will be distributed to the employer/association who can then apply the resources to all relevant experience to achieve the partnership’s objectives.

IMPORTANT DATES

Given the ongoing uncertainty of the COVID-19 context for employers and PSIs, the Steering Committee has decided that the grants should be awarded so applicants can commence their projects in the Fall term (2020), with the actual WIL experiences being created for 2021 as above.

  • An informational webinar will be set-up later in August to present the RFP, details to follow.
  • Applications to this RFP will close at midnight, Friday, 18th September 2020.
  • Announcement of successful grant applicants in late September, 2020.
  • Initial funding provided in the Fall of 2020 to enable WIL opportunities to be set up for commencing in the Winter academic term and run through to the end of summer (i.e., January – August 2021).

COMPETITION BUDGET

The total funds available through this funding initiative is $1 million dollars. Specific projects can submit proposals for up to $100,000.

The full Request for Proposals document can be found in English here in Word and PDF.


TRAES/ECAMT: Appel de Propositions pour Créer des Expériences d’Apprentissage en Milieu de Travail au Canada

En effet, il est possible d’augmenter le nombre de nouvelles expériences d’apprentissage en milieu de travail (AMT) pour les étudiants partout au Canada. De plus, les employeurs peuvent en tirer certains avantages. Les employeurs bénéficient de l’AMT, ont accès aux talents et partagent les idées, les connaissances et les compétences des étudiants avec leurs propres employés.

Cependant, il y a plusieurs défis à relever pour augmenter le nombre d’expériences d’AMT, y compris le degré de sensibilisation auprès des employeurs à ce qui suit : a) le rôle que les étudiants peuvent jouer pour eux, b) les avantages qu’ils peuvent en retirer et c) le tissage de liens entre eux et les établissements d’enseignement postsecondaire (ÉEP) — et entre les étudiants et les professeurs dans ces milieux d’enseignement — afin que l’apprentissage en milieu de travail puisse avoir lieu.

Avec l’aide du gouvernement du Canada, la Table ronde des affaires + de l’enseignement supérieur (TRAES) s’est engagée à soutenir l’écosystème d’AMT à travers le Canada en faisant ce qui suit : 1) fournir du financement pour aider les organisations à créer de nouvelles occasions d’AMT et 2) créer des outils et ressources pour aider les employeurs et les autres parties prenantes à mieux comprendre la mise en œuvre et la fourniture d’expériences d’AMT de qualité.

Afin de respecter ces engagements, TRAES est fière de s’associer à l’Enseignement coopératif et apprentissage en milieu de travail Canada (ECAMT Canada) pour établir ce processus de subvention concurrentiel. Les subventions accordées permettront aux employeurs d’accroître leur capacité à créer de nouvelles expériences d’AMT et ainsi d’augmenter le nombre d’expériences d’AMT dans les zones desservies qu’ils partagent avec les ÉEP. TRAES souhaite mettre en place un système de prestations d’AMT entièrement intégré au Canada. De même, ECAMT renforce la capacité du Canada à former des étudiants prêts pour l’avenir au moyen d’un apprentissage en milieu de travail de qualité.

OBJECTIF

Le financement visera à fournir des ressources pour des partenariats collectifs entre les ÉEP et les employeurs et les associations d’employeurs (ex. : la Chambre de commerce, les consortiums ou les organismes à but non lucratif comme une section de Centraide, les municipalités, les associations municipales, etc.) et servira à la création de nouvelles expériences d’AMT (pour l’hiver, le printemps et l’été 2021, avec possibilité de renouvellement pour 12 mois supplémentaires). Les soumissions de projet devront inclure un employeur/une association et un ÉEP ayant déterminé les ressources nécessaires pour mettre en place l’AMT (ex. : un coordonnateur d’AMT). Le financement du projet sera remis à l’employeur/à l’association qui pourra ensuite utiliser les ressources pour toute expérience pertinente afin d’atteindre les objectifs du partenariat.

DATES À RETENIR

Compte tenu de l’incertitude que vivent les employeurs et les ÉEP en raison de la COVID-19, le comité directeur a décidé d’accorder les subventions afin que les candidats puissent commencer leurs projets à l’automne (2020), les expériences d’AMT réelles étant créées pour 2021, comme mentionné précédemment.

  • Un webinaire d’information aura lieu en août pour présenter la demande de proposition. D’autres détails suivront.
  • Les propositions concernant cette demande devront être soumises à TRAES au plus tard à minuit, le vendredi 18 septembre à 2020.
  • L’annonce des candidats retenus pour la subvention se fera à la fin septembre 2020.
  • Le financement initial sera fourni à l’automne 2020 pour permettre la mise en place des occasions d’AMT au début du trimestre universitaire d’hiver et se prolongera jusqu’à la fin de l’été (soit de janvier à août 2021).

BUDGET DE LA CONCURRENCE

Le montant total des fonds accessibles grâce à cette initiative de financement est de 1 million de dollars. Des propositions allant jusqu’à 100 000 $ peuvent être soumises pour certains projets.

Le document complet de l’appel de propositions se trouve en français ici en format Word et PDF.