Version française disponible bientôt – nous vous remercions de votre patience.

Prix pour service bénévole

Le prix pour service bénévole a été créé en 1989 pour souligner le service méritoire de ses membres envers l’enseignement coopératif et l’apprentissage en milieu de travail.

Les bénévoles ont contribué au développement de l’enseignement coopératif et de l’apprentissage en milieu de travail au Canada. Les services fournis par nos membres à ECAMT Canada témoignent de leur dévouement et de leur engagement professionnel envers l’avancement de l’enseignement coopératif et de l’apprentissage en milieu de travail.

Le conseil d’administration d’ECAMT Canada reconnaît et apprécie les membres actifs dont le soutien, les efforts et l’initiative ont favorisé le développement de l’enseignement coopératif et de l’apprentissage en milieu de travail au Canada et dans le monde. Nous reconnaissons également le soutien que chaque collège et université apporte aux membres pour leur permettre de poursuivre ce service et nous remercions les établissements pour cette considération.

Admissibilité

  1. Les candidats et les personnes qui proposent des candidats doivent être membres d’ECAMT Canada.
  2. Dans le cas de projets de comités d’ECAMT Canada, le comité peut attribuer le prix conjointement aux membres de l’équipe.
  3. Aucun membre ne peut présenter sa propre candidature.

Bien que le prix soit disponible chaque année, le comité des candidatures et des prix se réserve le droit de ne pas attribuer le prix. 

Les mises en candidature sont maintenant ouvertes! 

Cliquez ici pour accéder aux formulaires de candidature.


 

Anciens lauréats :

2017, Muriel Klemetski, Université Simon-Fraser

Muriel s’est jointe au conseil d’administration lors des élections de 2013 en tant que directrice générale universitaire et est devenue présidente du Conseil d’agrément en 2016. Muriel est une membre active du Conseil d’agrément depuis 2006 et possède de vastes connaissances et un fervent désir de veiller à ce que l’enseignement coopératif à travers le Canada continue de répondre aux normes les plus élevées. Muriel a servi au niveau régional et national. Son soutien indéfectible à tout ce qui se rapporte à l’enseignement coopératif et à l’apprentissage en milieu de travail ainsi que sa volonté de partager ses connaissances ont fait d’elle une personne-ressource vers qui se tourner pour obtenir des conseils sur tous les aspects du travail que nous accomplissons.

muriel-klemetski.jpg

  • 2015 : Comité Web et de la base de données de statistiques de l’ACDEC - Sandy Cowan, Gwen Litchfield, Christine Arsenault, Andrea Giles
  • 2014 : Norah McRae, Université de Victoria 
  • 2013 : Linda Hart
  • 2012 : Jenny Reilly, Université de la Colombie-Britannique
  • 2009 : Bruce Wilson, Université de Guelph
  • 2008 : Tony Botelho, Université Simon-Fraser
  • 2006 : Jeela Jones, Université d’Ottawa
  • 2005 : Michelle Benjamin, Université McMaster
  • 2004 : Paul MacDonald, Université Dalhousie; Mausi Reinbold, Université Mount Saint Vincent
  • 2003 : Laurie Lahn, Université Wilfrid-Laurier
  • 2002 : Sonya Horsburgh, Université Mount Saint Vincent; Stefan Kerry, Univers sité Ryerson
  • 2001 : Les membres ont reçu un certificat de l’« année des bénévoles » en reconnaissance de leur travail bénévole
  • 2000 : Michael Blais, Université McMaster; Toni Burton, Collège Camosun; Andrea Giles, Université de Victoria; Joanne Thomas, Université de Victoria
  • 1999 : Sonya Horsburgh, Université Mount Saint Vincent; Lori Baker-Leigh, Université Dalhousie; John MacDonald, Université Dalhousie
  • 1998 : Heidi Janes, Collège de l’Atlantique Nord; Peter Lapointe, SIAST; Karen McCargar, Université Wilfrid-Laurier
  • 1997 : Liz Grigg, Université Acadia
  • 1996 : Richard Pullin, Université de Waterloo
  • 1995 : Dexter MacRae, Université Fraser Valley
  • 1994 : Mark Foley, DRHC; Bill Stevenson, Conseil du Trésor, gouvernement du Canada
  • 1993 : John Gunn, Doane Raymond Pannell, CA; A. John Joyner, Université de Guelph
  • 1992 : George Clapham, Collège Centennial; Andrew Crichton, Université Memorial; Pamela Racher, Collège Mount Royal
  • 1991 : Nancy Chiang, Université de Waterloo; John Fiset, Université Concordia; Toni Lebold, Université de Waterloo; Mac McMartin, Université de Waterloo 
  • 1990 : Tyrone Lester, Université Memorial 

Témoignages 

sur le bénévolat auprès d’ECAMT (anciennement l’ACDEC)

Anne Fannon, Université de Waterloo - Faire du bénévolat au conseil d’administration d’ECAMT et remplir les fonctions de présidente de l’association a été l’expérience de perfectionnement professionnel la plus transformatrice de ma carrière. J’ai eu l’occasion de nouer des relations avec des représentants du gouvernement, des chefs de file du secteur, des praticiens de l’AMT et des experts de partout au pays. Grâce à ces interactions, ma compréhension de l’apprentissage en milieu de travail et de son importance pour toutes nos parties prenantes s’est améliorée de façon incommensurable. Je recommanderais vivement à tout jeune professionnel cherchant à développer son réseau, à acquérir de précieuses compétences et à contribuer à l’avenir de l’enseignement au Canada de faire du bénévolat auprès d’ECAMT.

Serge Gagnon, Kiewit / Ganotec - Pourquoi un employeur ferait-il du bénévolat à l’ACDEC? Sur le plan personnel, il s’agit d’une excellente occasion de se faire de nouveaux amis et de s’amuser! Les amis que je me suis faits en tant que bénévole à l’ACDEC au cours des 10 dernières années sont des personnes avec lesquelles je suis vraiment ravi de passer du temps. C’est un endroit où nous partageons nos différentes pratiques commerciales et tirons parti de nos expériences diverses. Les éducateurs coopératifs sont des personnes authentiques qui se soucient de leur profession, de leurs étudiants et des employeurs. Sur le plan professionnel, il s’agit d’un excellent endroit pour faire du réseautage avec des professionnels de l’enseignement coopératif et de mieux comprendre leurs besoins et ceux des élèves dont ils s’occupent. En fin de compte, c’est un excellent moyen pour l’employeur d’avoir accès aux meilleurs étudiants coop et d’éventuellement embaucher les meilleurs nouveaux diplômés ayant une grande expérience de travail coop. Nous faisons du bénévolat à l’ACDEC non seulement dans notre intérêt personnel, mais aussi pour aider l’enseignement coopératif à continuer à offrir à nos jeunes la meilleure expérience de travail pertinente et à les préparer à relever avec succès les défis auxquels ils feront face en milieu de travail dans le futur.

Andrea Giles, Université de Victoria - Le bénévolat pour les comités ou d’autres initiatives de l’ACDEC est un excellent moyen d’en apprendre davantage sur l’enseignement coopératif au Canada et de rencontrer de nouveaux collègues à travers le pays. Dans un pays aussi grand que le Canada, ce sont des organismes nationaux comme l’ACDEC qui aident à réduire les distances et à améliorer les relations en nous rappelant nos similitudes plutôt que nos différences. Grâce à l’ACDEC, les établissements et les membres individuels peuvent établir des partenariats à l’échelle nationale.

Karen McCargar, Université Wilfrid-Laurier - Le bénévolat auprès de l’ACDEC m’a permis de nouer des liens précieux avec mes collègues. En plus d’examiner des problèmes communs, de partager les meilleures pratiques et de comparer des données statistiques utiles, j’ai noué d’excellentes amitiés!

Shani Pearson, Université Mount Saint Vincent - Le bénévolat pour l’ACDEC a été enrichissant tant sur le plan professionnel que personnel. J’ai eu l’occasion de développer des compétences en leadership, d’acquérir de l’expérience en gestion de projets et d’événements et de développer ma confiance en soi tout en contribuant à mon association professionnelle. Ce faisant, j’ai forgé des amitiés durables et j’ai développé un réseau national de collègues. En tant qu’association de bénévoles, les membres de l’ACDEC constituent l’association, et sa volonté est aussi forte que celle de ses membres.

Carmen Poulin, Université d’Ottawa - Le bénévolat auprès de l’ACDEC m’a donné l’occasion d’approfondir mes connaissances sur la profession en enseignement coopératif et de mieux servir les étudiants et les employeurs de mon propre établissement. Pour très peu d’efforts et de temps, j’ai non seulement établi des relations professionnelles à travers le Canada, mais surtout, je me suis liée d’amitié avec d’autres bénévoles et j’en suis très reconnaissante. Les avantages du bénévolat dépassent de loin le temps consacré, et j’encourage tous les membres de l’ACDEC à se porter candidats pour faire partie d’un comité et à donner un coup de main!

Mausi Reinbold, Université Mount Saint Vincent - En tant que membre bénévole de l’ACDEC, j’ai eu l’occasion de croître sur le plan professionnel et personnel. J’ai pu saisir de nombreuses occasions de perfectionnement professionnel et de réseautage grâce à mes activités au sein du Conseil d’agrément en tant que représentant de l’Université Mount Saint Vincent, coprésident de la conférence nationale 2004 de l’ACDEC, membre exécutif de l’ACDEC Atlantique et membre du conseil d’administration de l’ACDEC. Je suis capable de mettre en pratique ces expériences, les meilleures pratiques et les leçons apprises dans ma carrière en tant que praticien de l’enseignement coopératif.

Le bénévolat offre l’occasion de réseauter avec des membres expérimentés de partout au Canada et de créer de nouvelles amitiés et d’être un mentor pour les nouveaux membres. J’apprécie mon travail auprès de l’ACDEC, car il s’agit réellement d’une situation avantageuse pour tous les membres bénévoles impliqués. L’ACDEC est axée sur le bénévolat, et les membres retirent de l’association ce qu’ils sont disposés à y mettre. J’espère travailler pendant de nombreuses autres années avec l’ACDEC.

Joanne Thomas, Université de Victoria - Ma principale contribution à l’ACDEC a été faite par l’entremise du Conseil d’agrément de l’ACDEC, d’abord en tant que membre, puis en tant que présidente pendant deux ans. J’ai trouvé l’expérience très enrichissante de nouer des liens avec des représentants d’autres établissements d’enseignement coopératif, de participer à des discussions stimulantes sur les normes de l’enseignement coopératif et de faire progresser les initiatives promouvant le concept de l’enseignement coopératif. Le fait de faire partie d’équipes d’examen de l’agrément m’a permis de nouer des liens avec d’autres praticiens de l’enseignement coopératif à travers le Canada et de mieux comprendre comment d’autres établissements gèrent leurs programmes coop, en tirant souvent parti des meilleures pratiques des autres. J’encourage tout le monde à jouer le rôle de lecteur au sein d’une équipe d’examen; ce n’est pas onéreux et il y a beaucoup à gagner.

Kathy Verspagen, Collège Mohawk - Les possibilités de réseautage offertes par l’Association canadienne de l’enseignement coopératif m’ont permis de progresser à la fois sur le plan personnel et professionnel lorsque j’étais directrice de l’enseignement coopératif et de l’emploi pour les diplômés au Collège Mohawk, ce qui a également profité au personnel et aux étudiants. L’enseignement coopératif est le meilleur outil pour permettre aux étudiants de faire l’expérience du domaine qu’ils ont choisi dans un cadre d’apprentissage surveillé; pour que les employeurs investissent de manière stratégique dans la dotation en personnel à court et à long terme tout en ayant un impact direct sur le programme d’études et, par conséquent, sur les compétences requises dans leur milieu; et pour les établissements d’enseignement afin de faciliter des scénarios de travail concrets contribuant au succès de leurs étudiants tout en veillant à ce que leurs curriculums et leurs programmes répondent aux critères établis dans des situations réelles. L’ACDEC offre des occasions de perfectionnement professionnel qui mettent en lumière les meilleures pratiques et cherche continuellement des moyens d’améliorer ses services aux membres. Les établissements universitaires canadiens en particulier, mais aussi les employeurs, ont tout intérêt à tirer parti des nombreuses relations et possibilités offertes par l’ACDEC et ses membres.