Version française disponible bientôt – nous vous remercions de votre patience.

Prix Albert S. Barber

À propos de ce prix

Le prix Albert S. Barber a été créé en 1982 pour souligner les contributions exceptionnelles à l’avancement de la philosophie et de la pratique de l’enseignement coopératif au Canada. Ce prix rend hommage au Dr Albert (Bert) S. Barber, le « père de l’enseignement coopératif au Canada », qui a joué un rôle primordial en ouvrant la voie de la promotion et de l’avancement de l’enseignement coopératif au Canada. En tant que défenseur du concept coopératif, le Dr Barber a consulté des universités et des collèges au pays et à l’étranger, ce qui a permis de mettre en place des programmes d’enseignement coopératif dans de nombreux établissements d’enseignement.   
 
Il a joué un rôle clé dans la création de l’ACDEC aujourd’hui appelée ECAMT, en 1973. Il a été membre de plusieurs comités au sein de la National Commission on Co-operative Education à New York et de la division de l’enseignement coopératif de la Society of Engineering Education. Le Dr Barber a été le premier directeur des programmes d’enseignement coopératif à l’Université de Waterloo. Il a reçu la Médaille du centenaire du Canada de la part du gouvernement du Canada pour ses nombreuses contributions. Le Dr Barber est décédé en 1992 à l’âge de 85 ans.

PARRAINÉ PAR L’UNIVERSITÉ DE WATERLOO

Admissibilité

Les candidats doivent être membres d’ECAMT et avoir contribué à sa vie associative. Les personnes qui proposent des candidats doivent être membres d’ECAMT. Aucun membre ne peut présenter sa propre candidature. Aucun membre du conseil d’administration d’Enseignement coopératif et apprentissage en milieu de travail Canada ne pourra être mis en candidature pendant son mandat à un poste de direction. Bien que ce prix puisse être remis annuellement, le comité des candidatures et des prix ne s’engage pas à choisir un lauréat chaque année.

Les mises en candidature sont maintenant ouvertes! 

Cliquez ici pour accéder aux formulaires de candidature.


MUR DE LA RENOMMÉE

NORAH MCRAE
UNIVERSITÉ DE VICTORIA
Lauréate 2016

NorahMcrae2016

Le prix Albert S. Barber est décerné en reconnaissance de contributions exceptionnelles apportées à l’avancement de la philosophie et de la pratique de l’enseignement coopératif au Canada. Ce prix est parrainé par l’Université de Waterloo.

Ce qui suit est un extrait de la candidature qui a été présentée pour Norah McRae et qui décrit ses qualifications pour ce prix :

« L’ACDEC est ravie d’avoir l’occasion de rendre hommage à la Dre Norah McRae, directrice de l’enseignement coopératif et des services d’orientation professionnelle et directrice du Bureau de l’engagement entre la communauté et l’Université de Victoria, avec ce prix en reconnaissance de sa contribution remarquable au leadership et à l’érudition en enseignement coopératif au cours de ses 24 années de carrière dans le domaine. Le dossier de candidature de Norah témoigne de la portée remarquable de ses contributions. Les personnes l’ayant proposé en tant que candidate, de l’Université de Victoria et de l’Université Memorial, se trouvent sur les côtes ouest et est du pays. Son dossier était appuyé par des lettres de Victoria, de Vancouver, de Toronto, des États-Unis et de l’Australie, attestant toutes du rayonnement mondial de son travail.

Norah a débuté sa carrière dans ce domaine en 1992 en tant que coordinatrice du petit programme coopératif en arts à l’UVic. Elle a ensuite été nommée directrice du programme coopératif de gestion et du centre de carrière. Puis, en 2007, elle été chargée de la supervision de l’enseignement coopératif et de l’apprentissage par l’expérience et, au cours de la dernière année, de l’engagement communautaire de son université. Témoignant de son ambition et de son désir de faire progresser le cadre théorique de l’enseignement coopératif, elle a assumé la même année la direction de l’enseignement coopératif et des carrières à l’UVic et a également commencé son doctorat, qu’elle a obtenu avec courage et détermination en 2014.

Norah a apporté d’importantes contributions à l’ACDEC tout au long de sa carrière en tant que membre de comités, présidente de comités et membre du conseil d’administration et, depuis 2011-2012, en tant que présidente, assumant la direction à un moment où l’ACDEC était confrontée à d’importantes difficultés financières. Au cours de son mandat d’un an, elle a travaillé avec le conseil d’administration pour rétablir la santé financière de l’ACDEC, un legs qui a permis aux prochains conseils d’administration d’entreprendre des projets importants et stratégiques tels que notre base de données nationale de statistiques sur l’enseignement coopératif. L’ACDEC a salué son service et son érudition avec des prix de bénévolat en 2000 et en 2005-2006, le prix de la recherche Graham Branton en 2011-2012 et le prix de reconnaissance du service de l’ACDEC en 2013-2014.

L’incidence de l’érudition et du leadership de Norah se répand dans le monde entier grâce à la World Association for Co-operative and Work Integrated Education où elle a occupé divers postes de direction, y compris au sein du conseil d’administration, depuis 1998. Norah a joué un rôle important dans le développement stratégique et la prestation de programmes du WACE Institute, en tant que membre du corps professoral du WACE Assessment Institute, coprésidente du groupe de recherche international, cofondatrice des réunions des associations nationales soutenues par la WACE et rédactrice en chef de la revue Asia Pacific Journal of Co-operative Education. Norah a également collaboré avec des collègues du Canada, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande et de la Suède à un cours mondial sur l’apprentissage en milieu de travail dans le but de fournir aux praticiens une compréhension de la relation entre l’AMT et la théorie de l’apprentissage, cherchant à développer une perspective mondiale de l’apprentissage en milieu de travail.

Si Albert Barber, que beaucoup appellent le père de l’enseignement coopératif au Canada, était encore en vie aujourd’hui, je suis convaincu qu’il verrait en Norah une passion pour la valeur de l’enseignement coopératif ainsi que sa détermination à faire progresser ce domaine afin que le plus grand nombre d’étudiants possible puisse bénéficier de ce qu’il a déployé pendant des décennies à l’Université de Waterloo. »


Anciens lauréats :

2016 : Norah McRae, Université de Victoria
2013 : Kirk Patterson, Université de Waterloo
2012 : Anil Raheja, Université Memorial de Terre-Neuve
2011 : Lisa Whalen, Collège Georgian
2008 : Carmen Poulin, Université d’Ottawa
2006 : Sonya Horsburgh, Université Mount Saint Vincent
2005 : Nancy Johnston, Université Simon-Fraser 
2004 : Joanne Thomas, Université de Victoria 
2003 : Natalie Nossal, Université McMaster 
2002 : Shani Pearson, Université Mount Saint Vincent 
2001 : Peter Lapointe, Campus Palliser du SIAST 
2000 : Karen McCargar, Université Wilfrid-Laurier 
1999 : Nancy Chiang, Université de Waterloo 
1998 : John Fiset, Université Concordia 
1998 : Michelle Strenkowski, Collège communautaire de Vancouver 
1997 : Andrew Crichton, Université Memorial de Terre-Neuve 
1996 : Graham Branton, Université de Victoria 
1995 : Russ Winslade, Collège Okanagan 
1994 : Stuart Koch, Collège Seneca 
1993 : Peter Young, Université Memorial 
1992 : Gordon Lancaster, Collège Fanshawe 
1991 : James C. Wilson, Université de Waterloo 
1990 : Lane D. Desborough, Université de Waterloo
Richard Pullin, Université de Waterloo 
1989 : Gordon Partridge, Collège Mohawk 
1988 : Martin Hendy, Institut de technologie de la Colombie-Britannique 
1987 : Bernie Ladoucier, Collège Sir Sandford Fleming 
1986 : Bruce McCallum, Université de Guelph 
1985 : Roy Sadler, IBM
1984 : Raymond Wieser, Université de Waterloo 
1983 : Gilles Joncas, Université de Sherbrooke